14/01/2008

 

 

La prière du Para qui pèlerine

Je m'adresse à vous, mon Dieu, car vous donnez

Ce qu'on ne peut obtenir que de soi. 

Donnez-moi, mon Dieu, ce qui vous reste

Ce qu'un pèlerin ne vous demande jamais.

Je ne vous demande pas le repos

Dans des gîtes chauffés,

Des routes ensoleillées, des repas préparés.

Je ne vous demande pas la facilité

Ni des chemins balisés où on ne peut s'égarer.

Tout ça, mon Dieu, on vous le demande tellement

Que vous ne devez plus en avoir.

Donnez-moi, mon Dieu, ce qui vous reste.

Donnez-moi ce qu'on oublie de vous demander.

Je veux la souffrance et l'imprévu.

Je veux l'inquiétude et les intempéries.

Et que vous me les donniez, mon Dieu, à votre convenance.

Que je sois sûr de les avoir souvent,

Car je n'aurai pas toujours l'envie

De vous les demander.

Donnez-moi, mon Dieu, ce qui vous reste.

Donnez-moi ce dont les autres ne veulent pas.

Mais donnez-moi aussi le courage

La force d'avancer et surtout la Foi.

Car vous êtes seul à donner

Ce qu'on ne peut obtenir que de soi.

                                                                                                                                    Hughes

                                                                            D'après la « Prière du Para », d'André Zirnheld

19:30 Écrit par Ultr dans SAINT MICHEL | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : priere du para, saint michel |  Facebook |