26/11/2007

 

Citation du jour:

 "Si un homme veut être sûr de son chemin, qu'il ferme les yeux et marche dans l'obscurité."                     

                                                                               Saint Jean de la Croix

 Depart: TRUN

Arrivée: FALAISE

Distance parcourue: 27,930 km

Commentaires

Soirée un peu bruyante, mais nuit calme. La petite déception de la veille est oubliée!

Quelques kilomètres après mon départ, tout à mes réflexions, je m'aperçois que j'ai oublié de payer mon café ce matin en quittant l'hôtel. Heureusement, avant de partir, j'ai demandé la carte de visite où se trouve inscrit le n° de téléphone de l'hôtel. Je râle "dans mon moi-même intérieur" en espérant trouver un bar d'où je pourrais appeler la patronne! Pas de bar en vue, mais après 8 km, j'arrive à une cabine téléphonique. Après m'être excusé, elle m'assure que ce n'est pas grave et ne m'en tient pas rigueur. Je peux donc reprendre ma route sans me morfondre le reste de la journée !

Le trajet est ponctué de coups de feu ! Bon sang ! Et si c'était le mari de l'hôtelière, parti à ma recherche avant mon coup de téléphone ? Mais non, c'est l'ouverture de la chasse et cela tire de partout. Etape relativement plate et sans forêt. Le soleil est au rendez-vous. Cela permet d'avoir une magnifique vue sur des kilomètres à la ronde.

L'entrée dans Falaise est délicate: je traverse des cités ! A part une petite fille qui s'intéresse à mon cas et à ma destination, le regard des habitants me laisse m'attendre à des problèmes. Ce n'est pas ici que je clamerai que je suis agent pénitentiaire ! Je me fais donc le plus discret possible. Discret, mais rapide !

Je connaissais un peu Falaise de nom, par des lectures sur  sa fameuse "poche" de la seconde guerre mondiale, mais pas pour son château de Guillaume le Conquérant. A mon arrivée, je me dirige donc directement vers celui-ci après m'être renseigné sur la bonne direction dans un bar où la patronne était bien sympathique. Ben oui, le bureau de l'Office du Tourisme était fermé !

De l'extérieur, c'est assez impressionnant. L'intérieur me déçoit un peu. On est loin d'être dans un musée où sont exposés des objets de la vie quotidienne de l'époque. Beaucoup de restauration suite aux énormes dégats causés par la guerre 39 - 45 mais dans un style moderne. Le mobilier et les personnages sont stylisés et ne servent qu'à illustrer (un peu) une belle visite, composée presque exclusivement d'un son et lumière au service d'un intéressant récit évoquant les personnages directement liés à l'histoire du château ! J'y apprendrai même que Guillaume n'y a pratiquement jamais mis les pieds !

La ville possède également un musée des automates qu'il m'aurait plu de visiter, mais je n'en ai plus le temps.

Trouver ensuite un camping n'est pas difficile. Je l'ai en effet aperçu du haut du donjon d'où on a une vue imprenable sur 360° et à des kilomètres à la ronde.

Après mon installation, trouver de quoi manger l'est par contre un peu plus ! Je passe un peu de temps dans le même bar qu'à mon arrivée où la dame me confirme qu'il n'y a pas grand chose d'ouvert ce dimanche soir. Il y a bien la foire à quelques pas de là, mais je ne suis pas certain de trouver nos traditionnelles "frites-mayonaise avec une fricadelle, s'il vous plaît "! Et je n'ai envie ni de gaufres, ni de chichis, ni de barbapapa !

Heureusement, je trouve un "kebab" ouvert plus tôt que ses concurrents servant des plats plus traditionnels. Pas cher, pas mauvais et bien servi ! Que souhaiter de plus ?

De retour au camp, le gérant a ouvert la salle de télévision expressément pour moi, car à part quelques camping-cars d'anglais, il n'y a pas beaucoup de monde. J'ai donc toute la place pour rédiger mes notes.

J'ai planté ma tente à l'abri sous un grand arbre. La météo prévoit en effet de la pluie pendant la nuit.

14 Trun-Falaise 127

Merci aux responsables des itinéraires de promenade d'avoir pensé au repos des randonneurs !

14 Trun-Falaise 131

Bon, d'accord, c'est un peu le désert... mais quel calme !

 

14 Trun-Falaise 134

 

14 Trun-Falaise 136

Saint Roch, à qui j'ai rendu son bâton de pèlerin le temps d'une photo !

 

14 Trun-Falaise 142

Le château de Guillaume le Conquérant

 

14 Trun-Falaise 155

Et le héros de la ville !

09:51 Écrit par Ultr dans 18 Trun - Falaise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.