07/10/2007

 

 Citation du jour: " Le bâton de marche qui n'est pas timide fera toujours le premier pas"

Départ: Marchiennes 

Arrivée: Douai   

 Distance parcourue: 24,348 km 

 Carte2 001
 

Carte2 002
  

  Commentaires  

 Bizarrement, je ne retrouve plus les cartes de cette étape. Je devrai utiliser celle que j'ai reçu hier à l'Office du Tourisme où j'ai fait tamponner ma crédentiale. C'est assez sommaire, mais je devrai m'en contenter.

Afin de ne pas me perdre dès les premiers kilomètres, j'assure et je prends la départementale jusqu'aux premières balises du GR 121 que je rencontre quelques kilomètres plus loin... et qui me mènent directement en hors piste dans les champs. J'aime beaucoup les petits chemins champêtres, mais lorsque je sais dans quelle direction aller ! Et ici, même avec la boussole, je ne réussis pas à savoir où je suis sur la carte ! Tant pis, cap à l'ouest jusqu'à ce que je retrouve la route. Après cela, je préfère continuer sur les routes et suivre les panneaux d'indications routières. C'est plus sûr ! Petit passage improvisé toutefois par d'anciennes fosses et terrils nombreux dans les environs.

 L'accès à la ville est un peu difficile car de nombreuses chaussées sont en rénovation. Trous, gravier, bas-côtés de routes rendent ma marche un peu plus difficile et c'est avec satisfaction que j'aperçois enfin l'entrée de la ville ! L'étape se termine par un bon verre de bière et un ficelle picarde, spécialité de la région dont je vous livre la recette !

Sur une crêpe salée, placer une tranche de jambon d'York, une grosse cuillerée de sauce aux champignons et une peu de fromage rapé. Rouler les crêpes et les ranger dans un plat à four. Napper légèrement de crème fraiche, saupioudrer de fromage rapé et faire gratiner !

A vos fourchettes !

03 Marchiennes - Douai 002-1
 

 

03 Marchiennes - Douai 005-1

Passage au dessus de la Scarpe canalisée

 

03 Marchiennes - Douai 006-1

Douai et son beffroi

Commentaires

Aucun De plus en plus impressionnant. Quelle précision dans l'organisation et les commentaire.
Je continuerai cette superbe lecture tout à l'heure.
A bientôt.
Etienne

Écrit par : Etienne | 19/02/2008

Les commentaires sont fermés.